Journées de l’AMUQ • Mercredi 2 et jeudi 3 octobre 2019

L’Association des médecins d’urgence du Québec (AMUQ) vous convie à deux journées de conférences et d’ateliers pratiques. Leurs objectifs sont énumérés ci-dessous.

 

Mercredi 2 octobre 2019

7 h 10

Déjeuner conférence $

Medicus

D1. Méli-mélo d'ÉCG à reconnaître
Dominic Larose, David Paré, Alain Vadeboncoeur
Durée : 45 minutes.
Maximum : 100 participantes ou participants.

  • Reconnaître différents signes d'ischémie importants en urgence.
  • Appliquer des approches avancées d'interprétation des arythmies à l'électrocardiogramme (ÉCG).

8 h 15

Conférence plénière

Gestion

P1. Les orientations ministérielles actuelles
Conférencière ou conférencier à confirmer
Durée : 30 minutes

  • Nommer des orientations ministérielles actuelles à même d’influencer la médecine d’urgence au Québec.
  • Critiquer les orientations ministérielles exposées.

8 h 50

Conférence plénière

Toxicologie et soins critiques

P2. Angioedema management, endoscopic intubation and cutting the neck
Rich Levitan – Invité spécial
Durée : 45 minutes.

  • Review different causes of angioedema and other rapidly progressive anatomic distortions of the upper airway.
  • Explain the role for endoscopic evaluation and intubation in emergency settings.
  • Identify patients who require cricothyrotomy.
  • Discuss techniques for endoscopic intubation and cricothyrotomy.

9 h 40

Conférence plénière

Medicus

P3. Adult MSK pearls and pitfalls
Bill Sevcik – Invité spécial
Durée : 45 minutes.

  • Describe the key elements of any joint exam and pearls to examining painful joints.
  • Discuss critical pitfalls, including must not miss list of MSK injuries and pathologies.
  • Highlight diagnostic imaging pearls and pitfalls for MSK injuries and pathology.

10 h 55

Conférence

Pédagogie, légal et psychosocial

1.1. Les meilleurs conseils juridiques pour votre clientèle psychiatrique
Annie-Pierre Ouimet-Comtois
Durée : 30 minutes.

  • Distinguer l’aptitude à consentir à des bilans, à un traitement ou au maintien en établissement.
  • Documenter et justifier adéquatement le début et la fin d’une garde préventive.
  • Différencier les rôles et les responsabilités des divers professionnelles et professionnels impliqués : policières et policiers, paramédics, médecins d’urgence et psychiatres.

10 h 55

Conférence

Traumatologie et imagerie

2.1. Traumatologie : cas cliniques intéressants
Christian Malo
Durée : 30 minutes.

  • Discuter de différents cas cliniques intéressants dans le domaine de la traumatologie.
  • Déterminer quelles sont les prises en charge optimales des patients polytraumatisés dans ces différentes situations cliniques.

10 h 55

Conférence

Medicus

3.1. Le délirium en gériatrie : comment l'investiguer et le traiter ?
Marcel Émond
Durée : 30 minutes.

  • Diagnostiquer le délirium aigu chez la personne âgée agitée ou hypoactive à l'urgence.
  • Déterminer les agents pharmacologiques à employer ainsi que leur posologie, lorsque nécessaire.
  • Juger des investigations pertinentes et du besoin d'admission.

11 h 30

Conférence

Pédagogie, légal et psychosocial

1.2. Comment remédier aux problèmes de professionnalisme des médecins résidents ?
Véronique Castonguay
Durée : 30 minutes.

  • Préciser ce qui constitue une faute de professionnalisme dans le cadre de la formation à l’urgence.
  • Proposer des façons d’aborder la difficulté, en tenant compte, le cas échéant, d’un écart générationnel.
  • Appliquer des stratégies de remédiation efficaces face à des difficultés de professionnalisme.

11 h 30

Conférence

Traumatologie et imagerie

2.2. « Ne pas nuire » : 10 erreurs à éviter en traumatologie
Mathieu Toulouse
Durée : 30 minutes.

  • Identifier les erreurs les plus fréquentes à l'urgence dans les cas de traumatologie.
  • Discuter des différentes stratégies et pistes de solutions pour éviter ces erreurs dans la prise en charge des patientes traumatisées et des patients traumatisés.

11 h 30

Conférence

Recherche

3.2. Données probantes 1
Judy Morris
Durée : 30 minutes.

  • Critiquer des pratiques actuelles en lien avec la médecine d'urgence.
  • Discuter du niveau de preuve qui sous-tend ces pratiques.

12 h

Conférence midi $

 

M1. Code orange pédiatrique : intoxication au CO
(Repas chaud servi aux tables)
Elene Khalil
Durée : 60 minutes.

  • Illustrer la séquence de triage et de soins lors d’une situation de désastre. 
  • Décrire la prise en charge de l’intoxication au monoxyde de carbone.
  • Énumérer les défis principaux que représente l’arrivée massive de patients pédiatriques lors d’une situation de désastre.
  • Identifier des processus clés qui permettent de mieux organiser les structures de soins et la priorisation des ressources lors d’un code orange.

13 h 15

Conférence

Gestion

1.3. Optimiser son efficience tout en restant sécuritaire : un défi de taille
Pierre Désaulniers
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les pièges relatifs à la sécurité des soins quand la pression clinique est élevée.
  • Identifier des moyens concrets de conserver un ratio efficience-sécurité optimal à l'urgence.
  • Utiliser son expérience clinique et les « échappées-belles » pour améliorer constamment l'efficience sécuritaire de son service des urgences.

13 h 15

Conférence

Toxicologie et soins critiques

2.3. Les urgences en dépendance
Sophie Gosselin
Durée : 30 minutes.

  • Nommer deux raisons de consultation de la clientèle avec trouble de l’usage de substances excluant les intoxications aiguës.
  • Analyser la prise en charge nécessaire à l’urgence.
  • Décrire les ressources et les corridors de services disponibles au Québec pour les patientes et les patients avec un trouble de l’usage de substances.

13 h 15

Conférence

Pédiatrie

3.3. Cinq articles récents à connaître en urgence pédiatrique
Mathieu Blanchet
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les cinq articles les plus pertinents parus dans les dernières années.
  • Critiquer les conclusions principales de ces articles.
  • Déterminer des forces et des faiblesses de chaque article.
  • Reconnaître les changements à appliquer dans sa pratique à la suite des conclusions.

13 h 50

Conférence

Gestion

1.4. Les cinq idées les plus innovantes mises de l'avant dans des urgences québécoises au cours des deux dernières années
Amélie Bourassa
Durée : 30 minutes.

  • Nommer cinq projets innovants mis sur pieds au sein d'urgences québécoises dans les dernières années.
  • Identifier des facteurs facilitants et des obstacles potentiels au déploiement des projets identifiés.
  • Discuter de la pertinence et de la faisabilité du développement de projets innovants au sein d'une urgence au Québec dans le contexte actuel.

13 h 50

Conférence

Toxicologie et soins critiques

2.4. Quand l'effet d'entraînement nous empoisonne la vie
Anne-Éricka Vermette-Marcotte
Durée : 30 minutes.

  • Détailler les diverses catégories de produits d'entraînement ainsi que les possibles manifestations toxicologiques aiguës associées.
  • Différencier les présentations cliniques associées.
  • Décrire la prise en charge des diverses présentations cliniques.

13 h 50

Conférence

Pédiatrie

3.4. 10 éruptions à reconnaître en pédiatrie
Michel Roy
Durée : 30 minutes.

  • Reconnaître des éruptions cutanées fréquentes.
  • Identifier des éruptions cutanées associées avec une morbidité importante.
  • Choisir judicieusement l'agent topique selon les caractéristiques de la dermatite.

14 h 25

Conférence

Gestion

1.5. Que vous révèlent vraiment vos statistiques ? Les indicateurs de performance du médecin d'urgence
Élisabeth Boileau et Andrée Cyr
Durée : 30 minutes.

  • Contextualiser les cibles de performance utilisées comme références pour les médecins d’urgence au Québec.
  • Interpréter ses propres statistiques à la lumière des valeurs attendues et des données probantes.
  • Identifier les meilleures pratiques dans l’utilisation des statistiques de performance individuelles à l’urgence.

14 h 25

Conférence

Toxicologie et soins critiques

2.5 Tous ne seront pas septiques : attention aux chocs !
Catalina Sokoloff
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les divers types de choc et les distinguer en fonction de leur présentation clinique.
  • Décrire les principes de réanimation appropriés pour chaque type de choc.
  • Identifier la combinaison d'inotropes et de vasopresseurs acceptable pour chaque type de choc.

14 h 25

Conférence

Pédiatrie

3.5. L'évaluation de la boiterie chez l'enfant : un pas vers le bon diagnostic !
Nathalie Lucas
Durée : 30 minutes.

  • Discuter des différentes étapes diagnostiques à compléter pour arriver au bon diagnostic.
  • Nommer les étiologies les plus fréquentes.
  • Reconnaître les pathologies sérieuses à ne pas manquer.

15 h

Conférence

Gestion

1.6. Le rôle de la pharmacienne ou du pharmacien à l'urgence : comment l'optimiser ?
Éric Villeneuve
Durée : 30 minutes.

  • Nommer des pathologies et des situations où l'implication précoce de la pharmacienne ou du pharmacien est bénéfique, basées sur les principes de la médecine factuelle.
  • Identifier les façons optimales d'impliquer la pharmacienne ou le pharmacien en salle de réanimation à l'urgence.
  • Recourir davantage aux services de la pharmacienne ou du pharmacien à l'urgence si pertinent lors de son prochain quart de travail.

15 h

Conférence

Toxicologie et soins critiques

2.6. Pour arrêter de vous casser la tête avec les HSA
Jean-François Shields
Durée : 30 minutes.

  • Décrire la prise en charge initiale d’une patiente ou d'un patient qui se présente en hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA).
  • Décrire les grades de sévérité des HSA.
  • Nommer les complications possibles et discuter brièvement de leur prise en charge.

15 h

Conférence

Pédiatrie

3.6. Les idées suicidaires : comprendre pour mieux intervenir
Geneviève Bureau et Majorie Vadnais
Durée : 30 minutes.

  • Évaluer les différents tableaux cliniques se manifestant par des idées suicidaires chez les enfants ainsi que chez les adolescentes et les adolescents.
  • Cibler l'intervention pertinente appropriée pour la patiente ou le patient dans un contexte d'urgence.
  • Identifier les ressources disponibles et mobiliser le réseau.

16 h

Conférence

Recherche

1.7. Données probantes 2
Judy Morris
Durée : 30 minutes.

  • Critiquer des pratiques actuelles en lien avec la médecine d'urgence.
  • Discuter du niveau de preuve qui sous-tend ces pratiques.

16 h

Conférence

Traumatologie et soins critiques

2.7. L'acide tranexamique à toutes les sauces
Laurent Vanier
Durée : 30 minutes.

  • Identifier les situations cliniques où l'utilisation de l'acide tranexamique est bénéfique en cas d'hémorragie à l'urgence.
  • Discuter des données probantes qui supportent l'utilisation de l'acide tranexamique à l'urgence.
  • Prescrire judicieusement l'acide tranexamique selon la situation clinique.

16 h

Conférence

Medicus

3.7. Dix complications en soins esthétiques que le médecin d'urgence doit connaître
Dorothée Garant
Durée : 30 minutes.

  • Démystifier les principales interventions subies par la clientèle des cliniques esthétiques.
  • Reconnaître les principales complications liées aux soins esthétiques et celles liées au tourisme médical.
  • Décider quelles patientes ou quels patients devraient être traitées ou traités à l’urgence et celles ou ceux qui devraient être référées ou référés en chirurgie.

16 h 35

Conférence

Toxicologie et soins critiques

1.8. Quand les industries nous étouffent
Martin Laliberté
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les substances industrielles les plus souvent en cause lors des accidents de travail.
  • Décrire la présentation clinique et la prise en charge des différents irritants (ammoniac, chlore, NO, etc.).
  • Décrire la présentation clinique et la prise en charge des molécules histotoxiques (H2S, CO, cyanure).
  • Discuter brièvement des effets néfastes associés au produits corrosifs.

16 h 35

Conférence

Traumatologie et imagerie

2.8. Pièges radiologiques à l'urgence : comment les éviter ?
Nicolas Elazhary
Durée : 30 minutes.

  • Affiner ses capacités diagnostiques lors de la lecture de radiographies fréquemment mal interprétées à l'urgence.
  • Interpréter des examens radiologiques en utilisant une approche systématique qui permet d'éviter les pièges diagnostiques.

16 h 35

Conférence

Medicus

3.8. La maladie de Lyme : l'invasion sournoise
Mirabelle Kelly et Matthieu Vincent
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les changements récents au chapitre des recommandations.
  • Reconnaître les principaux signes et symptômes associés à la maladie de Lyme.
  • Sélectionner les ressources pertinentes qui permettent d'identifier la clientèle à risque et les tests diagnostiques qui méritent d'être demandés.
  • Reconnaître lorsqu'un traitement antibiotique est indiqué et déterminer la dose et la durée de traitement appropriée.

Jeudi 3 octobre 2019

8 h

Conférence plénière

Pédagogie, légal et psychosocial

P4. Les cinq causes de poursuites les plus fréquentes
Gabrielle Trépanier
Durée : 30 minutes

  • Identifier les cinq erreurs dans la pratique à l’urgence qui conduisent le plus souvent à des poursuites.
  • Prévoir l’issue de ces poursuites à partir de la présentation de quelques cas typiques.
  • Formuler des perles pratiques pour réduire les risques que surviennent ces erreurs dans sa propre pratique.

8 h

Atelier $

Pédagogie, légal et psychosocial

AC1.1. Comment offrir une rétroaction pertinente, efficace et facilitée à vos médecins résidents ?
Amélie Bourassa et Marie-Pier Lanoue
Durée : 60 minutes.
Minimum : 15 participantes ou participants.
Maximum : 30 participantes ou participants.

  • Décrire les cinq étapes de la technique One minute preceptor (OMP).
  • Analyser les facteurs prédictifs de succès et les obstacles à l’application de la méthode OMP en clinique.
  • Utiliser la technique OMP dans une variété de contextes pédagogiques avec des apprenantes et des apprenants qui présentent différents niveaux de rendement.
  • Appliquer adéquatement la technique lors de sa prochaine intervention pédagogique de supervision.

8 h

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC2.1. Comment arrêter toutes les hémorragies des extrémités ?
Charles-Alexandre Campbell et Valérie Homier
Durée : 60 minutes.
Minimum : 8 participantes ou participants.
Maximum : 12 participantes ou participants.

  • Réviser les indications pour l'application de garrots en cas d'hémorragie aux extrémités.
  • Manipuler et distinguer les différents types de garrots ainsi que les tourniquets jonctionnels.
  • Installer correctement les garrots improvisés et commerciaux.
  • Utiliser différents agents hémostatiques.

8 h

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC3.1. La césarienne perimortem et l’accouchement à l’urgence : être prêt 24/7
Christine Alexander et Barbara Monet
Durée : 60 minutes.
Minimum : 10 participantes ou participants.
Maximum : 12 participantes ou participants.

  • Exécuter une césarienne perimortem.
  • Réaliser un accouchement en salle d’urgence.
  • Pratiquer les manœuvres obstétricales à accomplir lors d’une dystocie des épaules.

8 h

Atelier $

Traumatologie et imagerie

AC4.1. L’utilisation de l’ÉDU musculosquelettique par le médecin d’urgence
Julie St-Cyr Bourque et Alexandre Tratch
Durée : 60 minutes.
Minimum : 10 participantes ou participants.
Maximum : 16 participantes ou participants.

  • Détecter un épanchement pour les articulations principales (genou, épaule, cheville, coude, hanche).
  • Identifier une luxation gléno-humérale de l’épaule, ainsi que sa réduction en position anatomique.

8 h

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC5.1. Ventilation mécanique à l'urgence
Mélanie Bergeron et David Claveau
Durée : 60 minutes.
Minimum : 4 participantes ou participants.
Maximum : 8 participantes ou participants.

  • Reconnaître et utiliser les paramètres et les mesures du ventilateur.
  • Analyser les différentes courbes ventilatoires.
  • Sélectionner les paramètres ventilatoires selon différentes pathologies : cas cliniques fréquents.

8 h 35

Conférence plénière

Gestion

P5. Comment survivre comme chef d'urgence et même finir par aimer ça ?
Alain Vadeboncoeur
Durée : 30 minutes.

  • Nommer des approches qui permettent d'assurer sa survie comme chef d'urgence ou médecin impliqué en gestion.
  • Énumérer des facteurs facilitants et des obstacles potentiels à ces approches.
  • Identifier des problématiques actuelles et des pistes de solution au sein de sa propre urgence.

9 h 10

Conférence plénière

Recherche

P6. Mini-BEEM
Marcel Émond et Judy Morris
Durée : 30 minutes.

  • Se familiariser avec des articles pertinents en médecine d’urgence.
  • Savoir reconnaître les pièges méthodologiques des études revues.
  • Assimiler les nouvelles connaissances pour pouvoir les appliquer en clinique.

9 h 10

Atelier $

Pédagogie, légal et psychosocial

AC1.2. Comment offrir une rétroaction pertinente, efficace et facilitée à vos médecins résidents ?
Amélie Bourassa et Marie-Pier Lanoue
Durée : 60 minutes.
Minimum : 15 participantes ou participants.
Maximum : 30 participantes ou participants.

  • Décrire les cinq étapes de la technique One minute preceptor (OMP).
  • Analyser les facteurs prédictifs de succès et les obstacles à l’application de la méthode OMP en clinique.
  • Utiliser la technique OMP dans une variété de contextes pédagogiques avec des apprenantes et des apprenants qui présentent différents niveaux de rendement.
  • Appliquer adéquatement la technique lors de sa prochaine intervention pédagogique de supervision.

9 h 10

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC2.2. Comment arrêter toutes les hémorragies des extrémités ?
Charles-Alexandre Campbell et Valérie Homier
Durée : 60 minutes.
Minimum : 8 participantes ou participants.
Maximum : 12 participantes ou participants.

  • Réviser les indications pour l'application de garrots en cas d'hémorragie aux extrémités.
  • Manipuler et distinguer les différents types de garrots ainsi que les tourniquets jonctionnels.
  • Installer correctement les garrots improvisés et commerciaux.
  • Utiliser différents agents hémostatiques.

9 h 10

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC3.2. La césarienne perimortem et l’accouchement à l’urgence : être prêt 24/7
Christine Alexander et Barbara Monet
Durée : 60 minutes.
Minimum : 10 participantes ou participants.
Maximum : 12 participantes ou participants.

  • Exécuter une césarienne perimortem.
  • Réaliser un accouchement en salle d’urgence.
  • Pratiquer les manœuvres obstétricales à accomplir lors d’une dystocie des épaules.

9 h 10

Atelier $

Traumatologie et imagerie

AC4.2. L’utilisation de l’ÉDU musculosquelettique par le médecin d’urgence
Julie St-Cyr Bourque et Alexandre Tratch
Durée : 60 minutes.
Minimum : 10 participantes ou participants.
Maximum : 16 participantes ou participants.

  • Détecter un épanchement pour les articulations principales (genou, épaule, cheville, coude, hanche).
  • Identifier une luxation gléno-humérale de l’épaule, ainsi que sa réduction en position anatomique.

9 h 10

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC5.2. Ventilation mécanique à l'urgence
Mélanie Bergeron et David Claveau
Durée : 60 minutes.
Minimum : 4 participantes ou participants.
Maximum : 8 participantes ou participants.

  • Reconnaître et utiliser les paramètres et les mesures du ventilateur.
  • Analyser les différentes courbes ventilatoires.
  • Sélectionner les paramètres ventilatoires selon différentes pathologies : cas cliniques fréquents.

9 h 45

Conférence plénière

Gestion

P7. Quels seraient l'horaire et la liste de travail idéales à l'urgence ?
Raoul Daoust
Durée : 15 minutes.

  • Nommer des facteurs facilitants basés sur les données probantes en lien avec une liste de travail dans un service des urgences.
  • Identifier des points positifs et négatifs de divers types d'horaires de médecins d'urgence.
  • Critiquer sa propre liste de travail à l'urgence.

10 h 30

Conférence plénière

Traumatologie et imagerie

P8. À l'aire du panscan, l'imagerie ciblée a-t-elle encore sa place en traumatologie ?
François de Champlain
Durée : 15 minutes.

  • Discuter des avantages et des inconvénients d'utiliser le panscan plutôt que l'imagerie ciblée en traumatologie.
  • Déterminer quelle approche est à privilégier selon le contexte clinique.

10 h 50

Conférence plénière

Medicus

P9. Une sélection succincte mais succulente de trucs et de perles à l'examen neurologique (2e partie)
Michel Garner
Durée : 30 minutes.

  • Reproduire le test HINTS qui distingue l'origine centrale ou périphérique d'un vertige.
  • Intégrer dans son examen neurologique à l’urgence des trucs pratiques et rapides.
  • Détecter des signes neurologiques qui permettent de confirmer ou d’infirmer la présence d’un déficit neurologique et d’orienter ainsi le diagnostic.

11 h 25

Conférence plénière

Pédagogie, légal et psychosocial

P10. Comment réagir à une plainte ?
Conférencière ou conférencier du Programme d’aide aux médecins du Québec
Durée : 30 minutes.

  • Décrire les différentes étapes et démarches recommandées à la suite de la réception d'une plainte, incluant le recours précoce à l'Association canadienne de protection médicale (ACPM) et au Programme d’aide aux médecins du Québec (PAMQ).
  • Anticiper les pièges à éviter dans la gestion d'une plainte hospitalière ou d'une demande d'enquête auprès du Collège des médecins du Québec (CMQ).
  • Identifier les ressources de soutien et les meilleurs moyens de soutenir à son tour une ou un collègue qui fait l'objet d'une plainte.

12 h

Conférence plénière

Toxicologie et soins critiques

P11. Complications et gestion de la trachéostomie
Frédéric Lemaire
Durée : 15 minutes.

  • Nommer les complications fréquentes chez les patients porteurs de trachéostomie et les éléments clés pour les reconnaître.
  • Identifier les manœuvres pertinentes à l'urgence pour prendre en charge ces complications fréquentes.
  • Décrire quelques trucs pratiques à l'urgence qui permettent de débugger une trachéostomie défectueuse quand le matériel adéquat n'est pas disponible.

12 h 15

Conférence midi $

Pédiatrie

M2. Fièvre chez l'enfant. Piquer ou ne pas piquer ? Là est la question !
Marisol Sanchez
Durée : 60 minutes.
Maximum : 100 participantes ou participants.

  • Évaluer cliniquement adéquatement le jeune enfant fébrile.
  • Procéder à l’évaluation paraclinique et instaurer un traitement chez un enfant qui présente une fièvre sans foyer en fonction de son âge et de son statut vaccinal.
  • Éviter les pièges dans la prise en charge de la fièvre sans foyer.
  • Discuter des limites des tests de laboratoire disponibles, incluant les marqueurs inflammatoires.

12 h 15

Conférence

Pédagogie, légal et psychosocial

Dîner des médecins résidents. Pratiques complémentaires à la médecine d'urgence : les professions atypiques
J. Scott Delaney, Isabelle Ouellet et Vincent Poirier
Durée : 60 minutes.

  • Nommer certaines pratiques complémentaires à la pratique d'urgence ;
  • Décrire le rôle du médecin appelé à porter assistance en croisière, lors d’événements sportifs et de missions humanitaires
  • Identifier les opportunités de s'impliquer en médecine de croisière, lors d'événements sportifs et de missions humanitaires.

12 h 15

Conférence

Recherche

Midi de la recherche
Judy Morris

  • Identifier des problématiques spécifiques à la recherche en médecine d’urgence.
  • Discuter de pistes de solutions ciblées à propos de ces problématiques.

13 h 30

Conférence plénière

Médicus

P12. Ophtalmologie : quand réveiller le spécialiste ?
Amélie Bourassa
Durée : 30 minutes.

  • Identifier les pathologies ophtalmologiques qui nécessitent la prise en charge par l’ophtalmologiste dans un délai de moins d’une heure.
  • Discuter des éléments de prise en charge immédiate optimale à l’urgence de ces pathologies qui peuvent limiter la morbidité des patientes et des patients.
  • Reconnaître visuellement ces pathologies.

13 h 30

Atelier $

Toxicologie et soins critiques

AC5.3. Ventilation mécanique à l'urgence

Mélanie Bergeron et David Claveau
Durée : 60 minutes.
Minimum : 4 participantes ou participants.
Maximum : 8 participantes ou participants.

  • Reconnaître et utiliser les paramètres et les mesures du ventilateur.
  • Analyser les différentes courbes ventilatoires.
  • Sélectionner les paramètres ventilatoires selon différentes pathologies : cas cliniques fréquents.

14 h 05

Conférence plénière

Toxicologie et soins critiques

P13. Les drogues légales et illégales. Lesquelles sont les plus dangereuses ?
Maude St-Onge
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les divers produits disponibles dérivés des phytocannabinoïdes (légalement ou illégalement).
  • Identifier les particularités toxicologiques de chaque produit en fonction de son mode de consommation.
  • Détailler la présentation clinique et la prise en charge du syndrome d'hyperémèse au cannabis.
  • Nommer les nouvelles drogues identifiées au Québec en 2019 (ex. : benzodiazépines de synthèse, opioïdes de synthèse, etc.).
  • Décrire les particularités de prise en charge pour ces nouvelles molécules.

14 h 40

Conférence plénière

Pédagogie, légal et psychosocial

P14. Scribes, dictées et dossier médical électronique à l’urgence : données et expériences à McGill
Marc Béique et Valérie Homier
Durée : 30 minutes.

  • Énumérer des modalités diverses de prise de notes médicales dans un contexte d'urgence.
  • Identifier des points positifs et négatifs de chaque modalité de prise de notes médicales.
  • Identifier les données probantes sous-jacente à l’utilisation des scribes, des dictées et des dossiers médicaux électroniques à l’urgence.

15 h 25

Conférence plénière

Traumatologie et imagerie

P15. Les cinq articles les plus percutants dans la littérature récente en traumatologie
Alexis Cournoyer
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les cinq articles de traumatologie les plus pertinents pour la médecine d'urgence parus dans les dernières années.
  • Discuter des forces et des faiblesses et évaluer l'applicabilité de ces études sur notre pratique à l'urgence.
  • Critiquer les conclusions principales de ces articles.

16 h

Conférence plénière

Toxicologie et soins critiques

P16. Concepts de ventilation non invasive à vous couper le souffle
Marco Charneux
Durée : 30 minutes.

  • Nommer les indications et contrindications de ventilation non invasive (effractive).
  • Nommer les indications et contrindications de l'oxygénothérapie nasale à haut débit (ex. Optiflow).
  • Détailler les données probantes qui soutiennent l'utilisation de ces modalités.
  • Décrire comment ajouter ces différentes modalités de ventilation non invasive.

16 h 35

Conférence plénière

Pédiatrie

P17. 10 perles pour mieux vous préparer à traiter les enfants en état critique
Matthieu Vincent
Durée : 30 minutes.

  • Sélectionner des outils qui facilitent la prise en charge d'une patiente ou d’un patient pédiatrique en situation critique.
  • Choisir et organiser les équipements nécessaires afin de gérer la petite patiente ou le petit patient instable.
  • Déterminer les éléments qui favorisent une équipe prête à intervenir auprès de l'enfant en salle de réanimation.
  • AMUQ Congres2018 Bannieres web 224x600 2