Nouvelles

L’Association des médecins d’urgence du Québec et TopMU deviennent partenaires pour promouvoir la formation médicale continue et la recherche en médecine d’urgence

le jeudi 6 septembre 2018

cropped LOGO RETENU SOURIRE OUT e1515984729768

 

L’Association des médecins d’urgence du Québec (AMUQ) et la plateforme TopMU (Transfert optimisé des publications en médecine d’urgence) sont heureuses d’annoncer qu’elles joignent leurs efforts pour promouvoir la formation médicale continue et le développement de la recherche. Ainsi, pour chaque membre régulier de l’AMUQ qui adhèrera à TopMU, celle-ci remettra 50 $ aux programmes de bourses de recherche de l’AMUQ. Chacun d’entre vous contribue ainsi au développement des connaissances!

Photo TopMU

« Nous nous réjouissions de cette association avec la plate-forme TopMU. Elle est en ligne directe avec nos objectifs de promouvoir les meilleures pratiques en médecine d’urgence, fondées sur les données probantes, donc soutenues par une recherche des plus rigoureuses », mentionne le président de l’AMUQ, le Dr Bernard Mathieu. Il invite d’ailleurs tous les membres de l’AMUQ à adhérer à TopMU. Pour sa part, le Dr Marcel Émond souligne la complémentarité et l’importance de la recherche et de la formation médicale continue dans l’avancement de la médecine d’urgence. « Il s’agit d’une association des plus naturelle avec l’AMUQ et nous sommes fiers de pouvoir, à notre façon, contribuer à sa mission », souligne-t-il. Il rappelle également que « TopMU est un collectif qui oeuvre sur une nouvelle plate-forme multimédia francophone, accréditée, indépendante et animée ! ». TopMU contient également une section gratuite de formation en ligne. N’hésitez pas à visiter leur site web (topmu.ca) pour plus d’informations et pour tester vos connaissances !

Fondée en 1982, l’Association des médecins d’urgence du Québec a pour mission d’être le leader du développement et de l’excellence de la médecine d’urgence au Québec.

Fondé en 2017, le collectif TopMU a comme mission principale de diminuer le délai de transfert des connaissances en médecine d’urgence pour améliorer les soins aux patients.